AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
* Présentations OUVERTES
Fiches prédéfinis EN FINITION
Post descriptifs des mondes EN COURS *
>> DESIGN EN COURS DE CHANGEMENT <<
(A la bourre mais bon...)

Partagez | 
 

 Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sora Hikari
Membre
Prince du Royaume du Destin

Messages : 153

Date d'inscription : 26/08/2015

Age : 17

Localisation : Royaume du Destin =3


Fiche d'identité
Statut: Prince du Royaume du Destin/Elu de la Keyblade
Relations:
MessageSujet: Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]   Mer 26 Aoû - 1:40




Hikari Sora

«My friends are my power ! »




→ PROFIL ←
Nom: Hikari
Prénom: Sora
"Vrai" Nom: ///
Surnom(s): ///
Âge: 16 ans
Réincarnation de: Sora
Race: Humain
Orientation Sexuelle: Hétéro

Statut/Titre: Prince du Royaume du Destin
Groupe auquel il/elle appartient: Membre de la Royauté
Alignement: Bon

Manieur de Keyblade?:Oui
Armes/Pouvoirs:
-Chaine Royale [Première forme]
-Le pouvoir de la Lumière + pouvoirs élémentaires (Brasier, Glacier, Rafale, Foudre) + pouvoir de soin

Description Physique:
Par quoi commencer ? Tout d’abord la coupe particulière de Sora. Il faut le dire vous ne la verrez pas tous les jours sur une autre personne que lui. En effet, on pourrait le comparer à un petit hérisson à cause de cette belle touffe de cheveux très hérissés partant dans tous les sens. Ceci n’est aucunement le résultat de longues minutes passées dans la salle de bain armé d’un pot de gel, bien au contraire, il laisse ses cheveux au naturel. Néanmoins, la couleur n’est pas aussi particulière que sa coupe, elle est châtain clair et brille au soleil brûlant de son royaume.
Sa peau est plutôt bronzée, aussi il ne faut pas être étonné, venant du Royaume du Destin, une belle terre tropicale, la plupart des habitants avaient le même teint.
Que dire de ses magnifiques yeux bleus, ressemblant au ciel, qui brillent de joie, de malice et une lueur enfantine dans le regard. Il faut le dire, les yeux de Sora fait son charme.
Sa taille ? Il n’est ni trop petit ni trop grand, mesurant environ 1 mètre 70 mais il ne le sait pas exactement, ce qui est certain c’est qu’il est plus grand que sa jumelle, Natsumi. Quant à son poids, on ne sait pas vraiment non plus aussi, souvent le jeune homme lance qu’il doit peser 50 kg mais pas plus.
Sora n’est pas une personne qui se passionne de vêtements et en compte très peu dans son placard. Malgré son statut royal, il lui arrive de s’habiller de façon très décontractée.  Il s’éloigne le plus possible des atours royaux. Lorsqu’il les porte, il a l’impression d’être prisonnier de ses mouvements et ne se sent pas à l’aise. Il se sent coincé.
Quelque chose distingue aussi Sora des autres –à part sa coiffure-, il s’agit d’une chaîne argentée qui ne le quitte jamais. Au bout, il y a une couronne argentée, symbole de sa famille. Peu importe dans quelle tenue il se présente, il la portera toujours autour de son cou. Et cela ne servira à rien de lui demander qu’il enlève, peu importe la raison même si il n’y en a pas, il refusera catégoriquement. C’est un objet très précieux pour lui.
Sa tenue préférée est plutôt moderne. Elle a été fabriquée avec de la magie.
Il porte donc un débardeur bleu foncé avec des poches rouges, un panta- court plutôt épais noir, néanmoins, on peut observer un peu de bleu foncé au niveau du haut de ses cuisses. Il a aussi une ceinture. Deux grosses sortes de sacoches, qui font office de poches, rouges sont tenues autour de ses cuisses par un tissu élastique jaune. Par-dessus son débardeur, il a mit un gilet à manches courtes noir. Il a aussi deux mitaines à ses mains, noires, blanches et jaunes. Pour finir il porte des baskets avec une fermeture éclair au milieu de chacune des deux chaussures qui sont elles aussi noires et jaunes.


Description Mentale:
Ah ce sacré Sora… Toujours jovial, on le voit très souvent –voire presque toujours-  avec un grand sourire plein de malices sur son visage. C’est une personne très positive qui ne voit que le Bien à chaque recoin où il pose les yeux. C’est un vrai gamin qui rêve du plus profond de son cœur malgré son âge. Mais c’est ainsi qu’on reconnait ce « bon vieux Sora ».
Il est une véritable boule d’énergie et ne peut pas rester en place. Rester assis tranquillement sur un trône, non merci, lui, il veut courir partout, s’entraîner à l’épée, joué avec sa sœur et son frère. De plus, il a souvent du mal à s’endormir lorsqu’il est temps pour lui de se coucher.
Néanmoins, ce n’est pas parce qu’il se comporte comme un enfant qu’il n’est pas réfléchi, même si cela lui arrive de ne pas comprendre certaines choses, lorsqu’il faut beaucoup réfléchir surtout. Mais il garde son sérieux, face à des moments critiques la plupart du temps.
Il est très proche de sa jumelle et son grand frère et ferait tout pour qu’ils soient en sécurité et heureux, c’est pour ça qu’il lance quelques blagues nulles par-ci par-là pour les faire rire même si elles ne sont pas vraiment marrantes.
Sora fait vite confiance à des personnes, néanmoins, cela peut l’attirer dans un piège car il peut être très naïf –à cause de son caractère de gamin-. En plein cœur d’une bataille, il fonce plutôt dans le tas et ne cherche pas une stratégie pour mieux vaincre les adversaires. Mais cela peut se retourner contre lui et l’attirer dans un piège qu’il aurait pu éviter si il avait pris ne serait-ce que quelques courtes minutes pour visualiser la situation.
Que ce soit en geste ou parole, Sora est quelque peu maladroit. De plus pendant une discussion, il ne change pas sa manière de parler entre filles et garçons –il peut donc être un peu rustre avec les premières et curieux pour les seconds-.
Il sera rare de le voir triste où alors si il ressent ce sentiment, il le cachera par un sourire. Cela peut duper des personnes mais ses proches ne sont pas aveugles et peuvent facilement voir que ce n’est que mensonge et qu’il ne va pas bien.
Si vous voulez le voir en rogne, rage, haine ou autre chose du genre, attaquez-vous à un de ses amis ou sa famille et il vous le fera payer très cher. Attention la note risque d’être très salée, vous recevrez sûrement un choc. Pour le garçon, il n’y a rien de plus sacré que la famille et les amis, ils font sa force et les savoir près de lui l’encourage à se battre pour eux. Car oui Sora est un petit justicier en herbe et n’hésite pas à mettre en avant, en pratique ses talents d’épéiste pour aider une personne en danger.

Liens Familiaux/Affectifs?:
-Hikari Cloud : Père
-Hikari Tifa : Mère
-Hikari Rei : Frère
-Hikari Natsumi : Jumelle
-Tasogare Roxas : Ami d’enfance
Traits particuliers?:
-Sa coupe de cheveux
-Elu de la Keyblade- Excellent combattant
-Sa chaîne





→ STORY ←
Notre petit héros naquit sur les terres du Royaume du Destin, région très charmante de Raise. Néanmoins, lors de sa naissance, il ne fut aucunement seul. En effet, une Jumelle vint au monde en même temps que lui. Mais la famille ne s’arrêtait pas là, car effectivement, il y avait déjà un enfant qui était présent depuis un moment, le grand frère de Sora et Natsumi, Rei.
Cette petite famille n’était pas ordinaire, car il s’agissait de celle qui régnait sur le Royaume du Destin, ce qui faisait que tout ce beau petit monde était de sang royal. Sora était donc le second prince de son royaume, ce n’était pas à lui de succéder au trône mais à son grand frère, ce qui, dans le fond, le soulageait d’un poids, surtout que ce dernier prenait ce rôle très à cœur. Le jeune garçon ne s’imaginait pas à la place de son aîné. Il reçu tout de même des cours royaux pour se comporter en bon prince. Il s’y ennuyait quelque peu, assis sur une chaise, dans une salle avec divers professeurs qui lui donnaient dans diverses matières. Il regardait la plupart du temps par la fenêtre l’extérieur, l’air ailleurs, mais lorsque ses mentors le rappelaient, il se réveillait et écoutait. Il avait surtout hâte de sortir de cette pièce et courir rejoindre son frère et sa sœur pour s’amuser avec eux.
Ce que le garçon appréciait le plus dans les cours royaux c’était les cours d’épéiste. Surtout qu’il les faisait en compagnie de Rei et c’était bien plus amusant que de s’entraîner auprès de lui que d’être enfermé –bien que la porte n’était jamais fermée, voir quatre murs étaient très agaçant pour lui-. Et il fut plus heureux encore lorsque sa Jumelle les rejoignit. Les cours étaient moins ennuyants !
La vie se passait paisiblement pour toute la famille. La paix régnait toujours en maître dans le royaume. Sora adorait s’amuser avec Natsumi pendant les cours, lorsqu’ils jouaient ensemble, pendant des petites promenades à l’extérieur dans les rues, mais aussi petites fuites en catimini. Le jeune prince profitait à fond de toutes les journées qui se présentaient à lui avec les siens. Une grande complicité s’était créée entre lui et sa Jumelle et elle ne cessait de grandir chaque jour.
Quand il traînait dehors, avec sa sœur, il avait horreur qu’on l’interpelle par un « Mon Prince », ou autre chose. Être appelé ainsi montrait un rang supérieur aux autres, or, Sora ne se sentait aucunement au dessus de tous les habitants du royaume. Il préférait même qu’on le traite comme un garçon normal, qui ne détenait aucun sang ou rang particulier. S’il allait si souvent en dehors du château, c’était bien pour oublier ses devoirs en tant que prince, alors l’appeler ainsi, c’était le rappeler à son devoir.
A huit ans, ils avaient tous décidé de partir explorer les territoires voisins. Sora était tout excité à l’idée de voir un autre territoire. Cela faisait depuis un moment qu’il désirait voir d’autres paysages que celui du Royaume du Destin. Il tressaillait sur place. Mais le petit n’étant pas très futé, se perdit quelque peu. Il marchait aléatoirement. Et plus il avançait, plus il se perdait et ne faisait plus attention au paysage qui l’entourait. Une seule chose était importante à ce moment-la : rentrer à la maison. Le cœur de l’enfant cognait dans sa poitrine tellement il était effrayé à l’idée de ne jamais retrouvé son chemin. Il commençait à désespérer, à se dire qu’il ne verra plus jamais sa famille et ses amis. Il se donna alors une gifle comme pour se punir lui-même de penser à des choses aussi stupides. Il secoua sa tête avant de reprendre la marche, le sourire aux lèvres, bien qu’il était toujours aussi inquiet.
Il n’avait jamais autant marché de toute sa vie. Fixant droit devant lui et laissant ses pas le guider, il était dans un profond silence et se concentrait sur son objectif. Un enfant égaré, seul, et jeune, voilà ce qu’il était.
Finalement, il retrouva son chemin et rentra au royaume, le cœur léger, certain de retrouver sa sœur au château, se disant qu’il avait disparu depuis un long moment. Quel soulagement ce fut pour lui lorsqu’il reconnut ses terres natales !
Une fois rentré chez lui, il était tard. Il eut le droit à un grand sermon de la part de ses parents. Il avait alors les yeux baissés jusqu’à ses pieds, honteux de lui-même, jusqu’à  ce que son père et sa mère le prennent dans leurs bras. Au fond, ils avaient plus inquiets qu’autre chose. Sora demanda ensuite si Natsumi était rentrée et lorsque ses parents lui répondirent qu’ils la croyaient avec lui, il ouvrit des grands yeux et commença à paniquer.
Toute la nuit, il ne cessa de songer à sa sœur. Il n’arrivait pas à trouver le sommeil. Des images horribles lui montrant Natsumi dans des situations difficiles ne cessaient de le tourmenter. Il espérait de tout cœur qu’elle allait bien et qu’elle n’était pas seule dehors…
Le lendemain, Sora était très fatigué, il n’avait pas réussi à dormir, l’inquiétude le rongeant trop. Plus que tout il voulait revoir sa Jumelle.
Cette dernière revint finalement à la maison. Elle se fit plus disputer par leurs parents et s’excusa mille et une fois. Son frère était tellement heureux de la revoir qu’il sauta dans ses bras avant de pleurer des larmes de soulagement.
Un beau jour, Sora eut une seconde chance pour explorer un nouveau territoire, il s’agissait du Royaume du Crépuscule. En compagnie de son père et grand frère, il était parti pour faire une alliance avec ce royaume. Il était quelque peu triste qu’il n’y ait pas sa Jumelle avec lui, néanmoins, il avait hâte de voir cette nouvelle terre encore inexplorée pour lui. Ils furent accueillis dans le château, et Sora fit la connaissance de Roxas Tasogare, le cadet de la famille royale du royaume. Ils ne se parlèrent pas beaucoup et pourtant, ils devinrent vite amis. Le Prince du Royaume du Destin s’entendit bien aussi avec l’aîné et la benjamine, mais il était plus proche de Roxas.
Ca avait été une belle journée, mais elle l’aurait été encore plus si Natsumi était venue…
Sora vivait une belle petite vie tranquille, mais malheureusement, toutes les belles choses ont une fin…
Rei disparut… Sora était prêt à remuer ciel et terre pour le retrouver… Il n’avait jamais été aussi triste, souvent, il pleurait le soir et n’arrivait plus du tout à se concentrer en cours, même aux entraînements d’épée. Lors de ses temps libres, il restait enfermé dans sa chambre, les jambes repliées jusqu’à ce que ses genoux atteignent la hauteur du cou. Lui qui d’habitude adorait sortir et prendre l’air avec sa sœur et son frère, il ne bougeait plus de son lit. Le temps passant, il décida de s’en remettre car Rei ne semblait pas vouloir revenir. Mais la disparition de son frère lui faisait un énorme creux dans son cœur. Il se demandait pour quelle raison il était parti sans laisser de trace et de nouvelle et lui en voulait énormément de les avoir laissés, Natsumi et lui.
Sora apprit finalement qu’il serait l’héritier du trône à la place de Rei. Le cœur du jeune homme se brisa à cette nouvelle. Ses parents abandonnaient-ils tout espoir de retrouver leur frère ?  Il n’arrivait pas à y croire. De plus, il n’avait jamais été éduqué pour devenir roi… Finalement il comprit que ses parents ne faisaient que cela pour le bien du peuple et du royaume. Il accepta finalement ce rôle, avec le cœur serré, pensant encore à son frère. Heureusement que le nouveau et potentiel futur roi pouvait compter sur la présence de sa Jumelle pour le soutenir.
Étrangement, Sora devint plus sérieux en cours à présent qu’il pouvait passer sur le trône d’un moment à l’autre. Il faisait surtout ça pour Rei. Il n’avait pas envie de le décevoir, peu importe où il était. Il donnait donc tout ce qu’il pouvait pour être le meilleur. A chaque erreur, il prenait ça comme une leçon et s’entraînait jusqu’à ce qu’il réussisse. On pouvait penser alors que Sora avait totalement changé… Mais ce n’était pas le cas. Il aimait toujours autant être avec sa Jumelle, sortir de temps en temps dehors.  
Un autre jour, la vie des jumeaux fut de nouveau bouleversée par l’arrivée de la Keyblade de Sora pendant un entraînement. Le nouveau porteur avait alors une bouche grande ouverte. Il n’en croyait pas ses yeux, tout comme sa Jumelle. Ils n’avaient que douze ans à ce moment. Mais contrairement à l’évènement précédant, ce n’était pas un drame, mais une bonne nouvelle. Surtout que les deux s’enseignèrent pour savoir quelle était cette mystérieuse arme. Ils apprirent donc que cette arme était rare et légendaire, réservée à très peu de personne. Ce qui étonna fortement l’intéressé, comment avait-il réussi à la faire apparaître ? En tout cas, sa famille et les citoyens semblaient bien heureux qu’il détienne cette arme.
Le temps passant, Sora décida de manier la Keyblade avec perfection et se donnait encore plus que jamais dans ses cours royaux. Il ne s’accordait presque plus de temps pour lui. Et même lorsque son emploi du temps était vide, il trouvait toujours quelque chose à faire. Avoir en tête le fait qu’il allait devenir roi potentiellement et qu’il avait une Keyblade lui donnait cette force d’être encore debout car il ne dormait plus beaucoup. Il oubliait totalement sa famille et ses amis. Le pire était qu’il laissait sa pauvre Jumelle seule alors qu’en temps habituel, il aurait été là, près d’elle, et qu’il la consolerait si elle était triste.
Où était donc passé ce Sora si pétillant, ayant la joie de vivre et qui veillait sur sa sœur ? Avait-il disparu ? Le Sora que tout le monde était une personne sérieuse, qui n’exprimait plus rien à part un visage dure, et ne se donnait plus de temps libre, ne dormant plus… L’intéressé n’avait même pas remarqué ce changement radical. C’était triste à voir… Le petit garçon joyeux avait totalement disparu pour laisser place à un adolescent sérieux… Surtout qu’il devait manquer à sa sœur, il n’était plus avec elle… Tout leur quotidien avait chamboulé… Il fallait que Sora redevienne Sora !
Quelques jours avant l’anniversaire de sa Jumelle et du sien, Sora était dans sa chambre. Il ouvrit un tiroir de sa commode, car il faisait du tri dans ces affaires, et tomba sur un tableau. Il y vit lui-même tout petit, mais surtout, surtout, il y avait Rei et Natsumi à ses côtés, les trois avaient le sourire aux lèvres. Sa respiration s’arrêta nette. Pendant quelques secondes, il ne bougeait plus, il restait debout, face à cette peinture, le regard fixé sur l’objet et rien d’autre. Puis au bout d’un moment, des larmes montèrent et il pleura. Il pleura pendant des heures se rendant compte de toutes les bêtises qu’il avait faites en laissant sa sœur seule… En ne gardant qu’en tête les cours de roi et les entraînements à la Keyblade. Il avait aussi honte de lui. Il avait envie de retourner dans le passé, empêcher Rei de disparaître et créer pleins de moments avec sa Jumelle car il le comprenait maintenant, les deux auraient pu se faire pleins de souvenirs ensemble, mais lui… Lui… Il l’avait abandonnée. Il n’était qu’un lâche… Il se disait que Natsumi ne méritait pas un frère comme lui. Peut-être allait-elle le pardonner ? Sans aucun doute…. Enfin c’est ce qu’aurait pensé Sora auparavant mais avec tout ce temps où ils n’étaient pas ensemble, sa Jumelle avait peut-être changé ? Il prit une grande inspiration avant d’enfiler son pyjama, accrocher le tableau sur le mur de sa chambre, et se coucher pour dormir. Demain, il s’excuserait auprès d’elle.
Le lendemain, il la retrouva et décida de lui demander pardon, de lui expliquer qu’il avait été idiot de laisser ses responsabilités et sa nouvelle puissance lui monter à la tête au point d’en oublier l’essentiel, elle. Il lâcha même à nouveau des larmes parce qu’il regrettait profondément son absence. Enfin le véritable Sora revenait. Il prit Natsumi dans ses bras avant de demander mille pardons. Le  remord, voilà ce qu’il ressentait à ce moment-là. Heureusement, sa Jumelle était la plus géniale des sœurs car elle le pardonna. Et leur complicité d’avant n’avait pris beaucoup de temps avant de revenir entre eux deux, comme si toutes ces années n’avaient pas effacé ceux qu’ils avaient dans leur cœur, surtout pour Sora.
Le jour tant attendu arriva et Sora se prépara pendant quelques longues minutes. Il portait de chics vêtements. Pour ses cheveux, il avait tenté de les aplatir sur son crâne avec une tonne de gel pour que la coupe tienne, mais lorsqu’il se regarda dans la glace de sa salle de bain, et explosa de rire, tellement qu’il en eu quelques larmes. Cela lui fit un bien fou, comme si il extériorisait tout ce qu’il avait retenu depuis qu’il avait décidé de prendre son rôle au sérieux jusqu’à aujourd’hui.  De plus, ses cheveux prirent le dessus car ils se placèrent comme ils étaient d’habitude malgré le nombre de pot vidé pour réussir cette coupe. Sora haussa des épaules, avec un grand sourire sur le visage et sortit de sa chambre dans un grand fracas.  
La journée pour un anniversaire était magnifique… Cela faisait depuis de longues années que les deux Jumeaux n’avaient pas fait ça. Sora était le plus heureux des hommes. Il était de nouveau près de sa Jumelle et il était vrai qu’elle lui avait manqué plus que tout. Bien sûr il recevait des cadeaux, mais il ne prenait même pas la peine de les ouvrir, il le ferait plus tard, néanmoins, il remerciait à chaque fois qu’on lui en donnait un, mais pour le moment, il ne voulait qu’une chose, rattraper le temps perdu avec sa sœur, sans doute déballerait-il les cadeaux le lendemain. Il profita de cette belle journée pour se faire pleins de beaux souvenirs avec Natsumi. Aussi, lorsque des musiciens jouèrent un morceau, Sora demanda de suite à sa sœur de bien vouloir être sa cavalière, de bien vouloir lui accorder cette danse. Au dîner, il s’était bien régalé, il s’était offert un repas copieux, car il n’avait plus fait cela depuis longtemps.
La nuit, quand tout prit fin, tout le monde partit se coucher.  Avant d’aller se coucher, Sora regarda le tableau pour une énième fois avant de pousser un soupire. Il avait abandonné sa Jumelle pendant de longues années mais Rei n’avait pas été là pour le remettre sur le droit chemin… Il n’était toujours pas revenu au royaume, ne libérant pas Sora de son lourd fardeau qu’il avait bien porté pendant un moment, mais à présent, il se rendait compte qu’il n’était pas si doué que cela…
Il mit ses sombres idées de côté et se coucha en repensant à tous ces bons instants passés avec Natsumi.
Alors que le jeune homme pensait dormir tranquillement, il fit un rêve… un rêve étrange… un rêve où il était présent… sa sœur aussi… puis d'autres personnes… des personnes qu'ils connaissaient… mais qui semblaient quelque peu différentes… puis d'autres encore qu'ils ne connaissaient pas… mais qui lui semblait tellement familière… mais était-ce vraiment un rêve au final?… Ou n'était-ce pas plus tôt quelque chose qui ressemblait plus à… un souvenir?




→ TEST RP ←
Cela faisait depuis quelques jours que Sora venait d’avoir seize ans. Chaque nuit, il avait du mal à s’endormir, et chaque nuit il faisait le même rêve. Il voyait des personnes proches mais elles ne ressemblaient pas à celles qu’il connaissait, et il ne comprenait pas pour quelle raison il lui semblait connaître ces inconnus, pourtant jamais vus… Chaque nuit, le jeune homme bougeait beaucoup dans son lit, fronçant les sourcils comme s’il souffrait. Il voulait comprendre ce qui lui arrivait mais il n’y arrivait pas… Ses songes n’avaient aucun sens… Cela l’empêchait de se reposer normalement… Tous les matins, le jeune prince se réveillait épuisé, comme s’il sortait d’une course folle, en sueur et les draps bon à changés. Le pauvre avait une affreuse mine, et des cernes apparaissaient de plus en plus sous ses yeux. En quelque sorte, dormir l’épuisait et le fatiguait, ce qui était assez étrange. Mais le jeune homme n’en pouvait plus de toutes ces chimères… Un rêve provenait toujours de sa propre imagination, mais Sora n’avait jamais imaginé quelque chose ressemblant à ces images qui l’envahissaient quand il dormait.
Le garçon venait de se réveiller en se redressant à peine l’œil ouvert. Il regardait de droite à gauche dans sa chambre, tout en reprenant sa respiration, avant de passer ses deux mains sur son visage trempé de transpiration. Après l’avoir essuyé vite fait avec les manches de son pyjama, il bascula pour laisser son dos tombé sur le lit. Sa respiration redevenait calme, il regardait le mur où était accroché son précieux tableau avec une lueur absente dans les yeux. Il en avait assez de devoir supporter cela…
Sora se leva entièrement de son lit et s’approcha de la peinture. Elle était vieille… Il devait avoir quoi ? Quatre ans quand il avait posé avec Natsumi et Rei pour le peintre… Rei… Son grand frère n’était plus revenu depuis ce jour où il les avait abandonnés. Depuis, le cadet ressentait une certaine haine envers lui pour les avoir laissé sans rien dire, mais il donnerait cher pour le revoir ne serait-ce qu’un petit instant… Lui-même avait laissé sa Jumelle seule avec l’arrivée de sa Keyblade et il s’en voulait encore aujourd’hui…
Le garçon poussa un soupir en arrêtant de zieuter le tableau. Il regarda l’état de son lit en se disant que les gouvernantes allaient être encore fâchées de voir les draps de nouveau massacrés par les rêves de Sora. Il compatissait ces dames qui lavaient leur linge à la main sans rechigner. Certes il s’agissait de leur travail, elles avaient été éduquées pour faire ces tâches, mais on finissait tous par se plaindre pour un oui ou pour un non… Le garçon hésitait presque à se proposer de laver ses propres draps mais il était certain qu’on allait lui répondre par un : « Voyons, Votre Altesse ! Vous n’êtes pas digne de ces tâches ingrates ! Vos belles mains ne méritent pas d’être salies ! » Et il se fit un malin plaisir à prononcer cette phrase avec un certain sarcasme pour montrer son agacement avant de soupirer de nouveau. Parfois, cela lui prenait de ne pas aimer son titre… Il avait presque envie de s’évader du château, et quitter le royaume pour être enfin libre ! Mais ce serait faillir à son devoir de futur roi –bien que Rei pouvait toujours reprendre sa place en rentrant- et surtout, surtout, laisser de nouveau derrière lui Natsumi.
Soudain, Sora se rappela qu’il avait un devoir important à faire… Un devoir de roi… Maintenant qu’il était redevenu le « vrai » Sora, il repensait à aller jouer dehors –oui malgré son âge, il voulait s’amuser-. Il s’empressa de mettre des vêtements bien habillés, bien qu’il préférait largement porter des habits décontractés. Il passa sa main dans ses cheveux avant de les secouer un peu et ouvrir la porte de sa chambre pour foncer vers la salle à manger.
Un petit déjeuner copieux attendait le prince, mais il ne se servit que d’une pomme rouge, en ayant glissé sur ses deux pieds tout le long de la pièce comme si il était sur une planche. Il mangea le fruit tout en courant, ce qui gêna quelques membres du personnel qui s’occupaient de l’entretien du château ou qui s’occupaient de la famille royale tout simplement.
Devant la salle de sa classe, il s’arrêta net et la regarda intensément avant de la pousser et entrer dans la pièce. Son professeur des lettres était déjà présent, assis sur la chaise de son bureau de bois de chêne. Sora allait s’assoir à sa place, l’air de rien, mais le savant toussa pour que le prince arrête d’avancer sur la pointe des pieds comme s’il voulait être « discret ».  L’intéressé se tourna vers son professeur et ria nerveusement. Le doué en lettres secoua sa tête, désespéré, avant de commencer à réprimander son élève :
« Votre Altesse, vous savez qu’il est primordial que vous soyez toujours ponctuel avec l’heure… Les lettres ne sont pas quelque chose qu’il faut ignorer ! C’est important pour votre avenir en tant que-
-Oui je sais… En tant que «futur roi »… Je n’oublie pas mes responsabilités M. Tegami… Mais je n’ai que quelques minutes de retard !
-Vous voulez dire une demi-heure de retard, Votre Altesse ! »
Pendant le monologue de son professeur, Sora l’avait coupé pour montrer qu’il connaissait parfaitement son rôle et son devoir. Mais cela ne suffit pas à M.Tegami car « Son Altesse » était très en retard par rapport à d’habitude. Le garçon tenta alors de raconter ses soucis sans trop dire la vérité. Il avait peur que son professeur le prenne pour un fou ou pire, le raconte à ses parents :
« Ecoutez M.Tegami… En ce moment j’ai du mal à dormir… A vrai dire, je n’arrive même pas à m’endormir… Je dois faire de l’insomnie… »
Pour expliquer le raison de cette situation sans dire la vérité, Sora mentit en parlant d’insomnie, ce n’était pas la meilleure de ses excuses, mais c’était mieux que rien, pensait-il. Le professeur soupira avant de déclarer le début du cours et avertir le jeune homme qu’il serait plus long à cause de son retard.
A la fin du cours, Sora tirait une drôle de tête. Il tenait dans un main un rouleau de parchemin. Pendant tout le long de son cours, il avait écrit un discourt. Son professeur des lettres lui avait de demander d’imaginer ce qu’il dirait lorsqu’il serait couronné roi. Pendant tout son récit, il s’était imaginé à la place de Rei, à présent, il avait les yeux baissés et le sourire triste. Il alla dans sa chambre, posa le rouleau sur sa commode et se pressa de se déshabiller, prendre un bain et mettre des vêtements plus décontractés.
Il sortit dehors pour prendre l’air et retrouver sa bonne humeur. Dans les rues, tout le monde le saluait poliment, s’inclinant au passage de leur prince en l’appelant « Votre Altesse… ». L’intéressé leur sourit mais leur répétait de ne pas être si respectueux et de l’appeler « Sora » tout simplement. Il était à l’extérieur du château pour se changer les airs, pas pour retrouver la même chose que dans sa demeure dans les ruelles du royaume !
Alors qu’il se promenait tranquillement, les bras croisés derrière la tête, respirant l’air pure, il entendit des cris terrifiés près d’une auberge. Il retira ses bras de son crâne pour pouvoir courir le plus rapidement possible vers la source de ces hurlements. Une fois sur place, Sora découvrit un étrange guerrier qui venait visiblement d’un autre territoire. L’inconnu tenait une pauvre dame par le tissu de sa robe et avait une bonne prise, ne semblant pas prêt de la lâcher. Le garçon se sentit tout petit face à cet être plutôt massif et grand.
Son adversaire semblait être un humain. Il le dépassait largement du haut de ses deux mètres dix, quant à son poids, le garçon à la coiffure hérissée l’estimait à 110 kilos environ. Il avait une peau mate, des yeux noirs et le crâne chauve. Il portait une armure en argent qui protégeait tout son buste bien musclé ainsi que ses bras. Ses jambes étaient recouvertes d’un pantalon de cuir noir, et des bottes fabriquées de la même matière protégeaient ses pieds. Lui à côté, ne portait qu’un petit haut gris, un simple pantalon noir et des chaussures fines blanches. Il n’avait rien pour se protéger, sauf…
Sauf sa Keyblade qu’il se pressa de faire apparaître et de saisir avec ses deux mains.  Le chevalier lâcha l’innocente qui se pressa de s’enfuir en étant très inquiète pour le prince. La zone de combat venait de se former autour des deux. Sora fixait son adversaire droit dans les yeux sans flancher, les sourcils froncés. Cet inconnu avait osé pénétrer dans son royaume et s’attaquer aux habitants, il allait le payer amèrement.  Le jeune homme décida de prendre la parole, pour savoir si ce chevalier voulait quelque chose ou était juste venu semer la pagaille.
« Qui es-tu ? Pourquoi es-tu là ? »
L’intéressé commença à glousser avant de rentrer dans un fou rire, ce qui surprit Sora mais il se pressa de se remettre sur sa garde. L’homme ne semblait pas être très coopératif… Pourtant, il prit la parole, étonnement :
« Je n’ai pas vraiment de prénom, Votre Altesse, mais mes amis m’appellent Naito… Si je suis ici c’est tout simplement pour vous, Prince, que dis-je, futur Roi Sora. »
Sora exprima un son montrant qu’il se méfiait encore plus de ce Naito. Comment connaissait-il son prénom ? Comment savait-il qu’il était le successeur de son père ? Avait-il des informations sur Rei ?... Peut-être mais il ne pouvait pas faire confiance en cet homme…
« Je vois que tu détiens l’Arme Légendaire… Je veux tester son pouvoir… »
Et sans crier gare, Naito fonça sur Sora avec son épée gigantesque. Ceci surpris le garçon qui esquiva in extremis la lame, il y put voir son reflet à travers pendant quelques petites secondes… Il attaqua à son tour, profitant que l’ennemi ait son arme coincée dans un mur. Il fit un bond avant de frapper le crâne de l’homme. Ce dernier dégagea son épée, et même s’il saignait de la tête avec ce coup, il fit une vrille ce qui toucha Sora. Sa jambe avait à présent une sacrée entaille profonde et l’hémorragie commençait… Ceci ne stoppa pas le courage du garçon qui se redressa et porta une nouvelle attaque. Il analysa rapidement Naito avant de porter ce coup… Il vit une faille dans l’amure du chevalier, entre le coup et les épaules, on pouvait voir un peu de la peau nue de l’adversaire sur le côté droit. Sora garda bien en tête cette faiblesse, esquiva plusieurs attaques avant d’atteindre sa cible et donner tout ce qu’il pouvait pour briser les os de l’homme. Chose voulu, chose dû. Le prince du Royaume du Destin eut le « plaisir » d’entendre le son horrible des os qui se cassèrent. Cela lui arracha une grimace de dégoût.
Naito était à terre et ne bougeait plus. Sora tendit sa Keyblade sur lui pour le menacer. Son regard dure et sévère en disant plus long que son discourt écrit précédemment. Le chevalier soupira avant de se redresser, l’arme du garçon le suivant dans ses mouvements, et il s’inclina avant de dire :
« Je vois… J’ai compris… L’Arme Légendaire détient non seulement sa propre force mais aussi celle de son Porteur… Votre Majesté, vous méritez de posséder cette puissance… Je vous laisse vivre votre destin de roi… »
Sora leva un sourcil et voulut lui poser ses questions, mais il ne le put car Naito venait de disparaître sous les yeux ébahis du jeune homme.
Il rentra au château et sa plaie fut soignée… A présent, il portait un bandage blanc sur sa jambe droite…
Sora ne savait pas quoi penser de ce mystérieux combat… En tout cas, Naito avait créer tout ce grabuge juste pour le tester… Et il semblait bien le connaître… Un frisson parcouru tout le long du corps du prince.
La nuit, après avoir dîner, il s’enfonça dans son lit sous sa couverture, bien qu’il avait parfaitement conscience qu’il allait encore faire ce rêve et qu’il n’allait pas dormir, il était fatigué et voulait se reposer… Il ferma les yeux et se laissa faire attraper par ce songe tout aussi étrange que Naito…  




→ TECHNIQUES DU PERSO ←
Nom: Sphère de Lumière
Description: Fait apparaître une une sphère de Lumière qui explose plus ou moins fortement pour toucher un certain nombre d’ennemis [4 ennemis touchés/sphère maximum]

Nom: Brasier Z
Description: Provoque une énorme boule de feu

Nom: Glacier Z
Description: Provoque un énorme morceau de glace

Nom: Rafale Z
Description: Créer une puissante tornade

Nom: Foudre Z
Description: Provoque un immense tonnerre

Nom: Soin Z
Description: Restaure toute la vie et soigne


Nom: Keyblade de Lumière
Description: Concentre une immense quantité de Lumière au bout de la Keyblade avant de frapper l’ennemi

Nom:[/b] Tir de Lumière
Description: Utilise la Keyblade comme arme à feu. Tire des rayons de Lumière

Nom: Explosion Lumineuse
Description: Lance une bombe de Lumière pouvant exploser plus ou moins de façon puissante pour toucher un certain nombre d’ennemis [5 ennemis touchés/bombe]

Nom: Maître de la Keyblade [1ère attaque ultime]
Description: Utilise toute la puissance de la Keyblade [Epuise énormément]

Nom: Prince du Destin [2ème attaque ultime]
Description: Utilise toute sa puissance magique [Epuise énormément]




→ TOI ←
Surnom: Mama Noël ou Sora-Noelle ou encore Soso(tte) [Merci à Bloody pour ce surnom ! ^^ ]
Âge: 15 ans de stupidités absolues et de blagues pourries! =P
Ton niveau d'activité sur le forum de 1 à 10?: 10 ! *O* Je réponds présente pour n’importe quel RP !
Comment as-tu connu le forum?: Merci Fonda’ adorée ! =D
Comment trouves-tu le forum?: J’adore le contexte, j’adore la présentation, j’adore tout quoi ^^ Il est génial !!! =D

Un petit mot?: Bonjour tout le monde ! =3 Ze suis gentille, je mords pas ^^




→ CODE FORUM ←
Euh… S’il-vous-plaît ? /briques/ Je plaisante ^^ Oki by Natsu





feat célébrité
MES ICONS


marquee>


© CRÉDIT - FICHE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com/
avatar
Sora Hikari
Membre
Prince du Royaume du Destin

Messages : 153

Date d'inscription : 26/08/2015

Age : 17

Localisation : Royaume du Destin =3


Fiche d'identité
Statut: Prince du Royaume du Destin/Elu de la Keyblade
Relations:
MessageSujet: Re: Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]   Ven 28 Aoû - 3:41

Enfin terminée ! =D *Pousse un cri de victoire*

♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥

"Quand un Destin est déjà tout tracé... On est obligé de l'accepter... Ma famille... Mes amis... Je les protégerais jusqu'à la fin de ma vie... Où qu'ils soient..."

The Sora's Theme ♥
Un big merci à Xion pour ce beau kit surprise ! ^♥^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sora-noelle.skyrock.com/
avatar
Natsumi Hikari
Fondatrice/Admin
Princesse du Royaume du Destin
7ème Luciole de la Clarté
Fondatrice/AdminPrincesse du Royaume du Destin7ème Luciole de la Clarté

Messages : 226

Date d'inscription : 21/03/2012

Age : 26


Fiche d'identité
Statut: Princesse du Royaume du Destin et 7ème Luciole de la Clarté
Relations:
MessageSujet: Re: Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]   Ven 28 Aoû - 21:56

Ohhh!!! Bah tout me parait parfait =D

Bienvenue sinon! Je voulais répondre avant mais j'ai pas pu donc, j'arrive finalement pour valider la fiche x'D

Ton test Rp me convient tout à fait donc, le perso est à toi définitivement ^^

Je t'ai déjà mis la couleur de groupe, je te rajoute le rang immédiatement et valide le code forum.

A partir de maintenant, tu peux commencer à Rp et d'autres choses comme la fiche de relations etc... si tu en a l'envie -^^-

Sur ce, Amuse toi bien! Je lockerais et déplacerait ta fiche dans quelques temps =3

Ps: Si ça te dit un Rp avec Natsumi pour commencer, je suis partante! Surtout que je pense que ce serait sympa pour que les deux se fassent part de leurs rêves/souvenirs, etc... ;D
(on en discute par Mp, si tu es partante ^^)

♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥ ♡ ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sokh-reliqca.forumdefan.com

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sora Hikari, Prince du Royaume du Destin, Elu de la Keyblade [FINI !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» petit inventaire des techniques de Sora Shizen
» Nodox >> Hikari
» On ne contrôle pas le destin !
» Les souveraines du royaume

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ~ Relique des Anciens ~ :: - Profil des Héritiers du KH - :: Validées-